Tout savoir sur la spécialité SES (programmes, débouchés, épreuves, préparation)

La spécialité SES est l’une des douze spécialités du lycée proposées pour le nouveau bac. Elle est la deuxième spécialité la plus demandée par les élèves en fin de seconde (à la première place, la spécialité mathématiques (insérer le lien de l'article) ). Mais pourquoi choisir cette spécialité ? Pour quel profil ? Quels sont les débouchés ? Quel est le programme ? PGE PGO vous livre son analyse sur cette spécialité.

1- Pourquoi choisir la spécialité SES ?

Pour mieux comprendre la société

L’enseignement des sciences économiques et sociales a pour but de comprendre les phénomènes économiques, sociaux et politiques. Le programme au lycée vise à former les citoyens de demain et permettre à chaque élève de mieux comprendre les thèmes de l’économie, le fonctionnement des systèmes financiers (actions, dividendes…), la société, l’histoire économique et sociale et les systèmes politiques actuels.

 

Pour développer son argumentation

La spécialité SES au lycée permet de développer son argumentation aussi bien à l’oral qu’à l’écrit. L’étude des documents des auteurs va permettre à l'élève de préciser sa pensée et d’expliquer son raisonnement. C’est une compétence très recherchée dans les études supérieures, cette spécialité est donc une bonne formation pour vous préparer pour la suite de vos études.

 

Pour développer son regard critique

En étudiant de multiples supports et en participant à différents exercices de participation  orale (débats, jeux de rôles), vous apprendrez au fur et à mesure à reconnaître les informations fiables et à vous méfier des on dit. Le cours de spécialité SES vous permettra de développer votre esprit critique et d’avoir les ressources nécessaires pour votre vie future ! 

 

2 - A quel type de profil s’adresse la spécialité SES ?

La spécialité est adaptée à votre profil si :

  • Vous vous intéressez à l’économie, la science politique et la sociologie.
  • Vous vous questionnez sur l’actualité et sur le fonctionnement du monde contemporain
  • Vous souhaitez être en capacité departiciper au débat public
  • Vous souhaitez développer votre logique et votre raisonnement.
  • Vous souhaitez travailler dans le secteur tertiaire

 

3- La spécialité SES pour quels débouchés ?

La spécialité SES vous ouvrira les portes de nombreuses formations pour vos choix d’orientation :

  • Les classes préparatoires économique ou littéraire
  • Les licences universitaires (économie, droit, AES, Sciences Humaines, sciences sociales…)
  • Grandes écoles de commerce, management, gestion, comptabilité
  • Les Instituts de Sciences Politiques
  • Les écoles de journalisme et de communication
  • De nombreuxBTS et DUT
  • Couplée avec une spécialité scientifique (SVT ou physique-chimie), la spécialité vous permettra également de vous orienter vers des écoles d’ingénieurs.

 

 

4 - Spécialité SES : Le programme

Le programme de SES en Première

Le programme de SES en première est divisé en 3 parties : une consacrée aux sciences économiques, l’autre consacrée aux sciences sociales et la dernière est un regard croisé des deux sciences précédentes.

 

Veuillez retrouver le programme détaillé ci-dessous :

 

 

Le programme de SES en Terminale

En terminale, le programme de cours s’articule de la même manière qu’en première en allant plus loin dans les concepts et thèmes abordés.

 

Retrouvez le programme de SES en terminale ci-dessous :

 

5 - Spécialité SES : Les épreuves au bac 

L’épreuve de SES en 1er

Depuis la réforme du bac, vous devez éliminer une de vos spécialités à la fin de la première. Si vous choisissez d’abandonner la spécialité SES à la fin de la première, vous devrez alors passer une épreuve à la fin de l’année de première. Cette épreuve est une composition de 2 heures divisée en 2 parties : une partie « mobilisation de connaissances  et traitement de l'information » et une autre partie  « Raisonnement appuyé sur un dossier documentaire ». La composition est notée sur 20 et aura un coefficient de 5 sur la note finale du baccalauréat.

 

L’épreuve de SES en terminale

Si vous continuez la spécialité SES en terminale, l’évaluation de cet enseignement aura lieu durant les épreuves finales. Vous aurez le choix entre une dissertation s'appuyant sur un dossier documentaire et une épreuve composéede trois parties distinctes. L’exercice choisi sera noté sur 20 et aura un coefficient de 16 sur la note finale du baccalauréat.

 

6 - Bien préparer sa spécialité SES

Tout d’abord, il est essentiel d’être attentif et actif en cours. C’est par ce moyen que vous arriverez à retenir un maximum d'informations et à bien assimiler les notions de base. Soyez régulier dans votre travail et commencez à faire des fiches pour chaque chapitre dès le début d’année. Sur cette fiche rassemblez les concepts importants du chapitre, les définitions et les faits/chiffres principaux à connaître.

 

Retrouvez dans le lien ci-dessous notre chaîne YouTube rassemblant de multiples conférences vous livrant des conseils pour réussir vos spécialités :

https://www.youtube.com/watch?v=OvNCtmnDrbc&list=PL3RCflA-lNX-_Ap0NOvt8TU8jNVQcvkMo

 

Plusieurs fois par an, l’institut de préparation PGE PGO organise des stages de remise à niveau de l’enseignement des sciences économiques et sociales pour les élèves en classe de première et en classe de terminal. Ces stages sont l’occasion d’avoir un accompagnement personnalisé sur la matière et les difficultés que vous pouvez rencontrer et de vous perfectionner en SES.  

 

Retrouvez le programme des stages de première ici :

https://www.pge-pgo.fr/stages-intensifs-classe-de-premiere/

 

Retrouvez le programme des stages de terminale ici :  

https://www.pge-pgo.fr/stages-intensifs-classe-de-terminale/

Tout savoir sur la spécialité physique-chimie (programmes, débouchés, épreuves, préparation)

La spécialité Physique-Chimie est l’une des douze spécialités proposées pour le nouveau bac.  Mais pourquoi choisir cette spécialité ? Pour quel profil ? Quels sont les débouchés ? Quel est le programme ? PGE PGO vous livre son analyse sur cette spécialité.

 

 

1 - Pourquoi choisir la spécialité physique-chimie ?

Car vous aimez les sciences

La spécialité physique-chimie est une matière scientifique très complète permettant l'acquisition de savoir-faire utiles pour d’autres matières comme les sciences de l'ingénieur ou les sciences de la vie et de la terre.

 

Car vous aimez la théorie mais aussi la pratique

La spécialité physique chimie est une spécialité qui mêle théorie et pratique. La spécialité mixe cours théoriques et TP pratiques. Elle permet de développer 3 compétences utiles dans toute pratique scientifique : (1) La pratique expérimentale (2) L’analyse et la synthèse de documents (3) La résolution de problèmes scientifiques. Les cours de physique-chimie sont donc variés et vous permettront d'acquérir des compétences indispensables pour la suite de vos études.

 

Car vous souhaitez poursuivre des études scientifiques

La spécialité physique-chimie vous permettra d’envisager une poursuite d’études dans les domaines suivants : médecine, ingénierie, informatiques, mathématiques, sciences…

 

 

2 - A quel type de profil s’adresse la spécialité physique-chimie ?

La spécialité physique chimie s’adresse aux lycéens passionnés par les sciences et qui souhaitent comprendre le monde qui nous entoure. Les expériences scientifiques et la résolution de problèmes sont au cœur de cette spécialité, une appétence pour ces exercices est donc recommandée.

 

Nous vous recommandons également d’avoir un bon niveau en la matière et d’avoir bien assimilé le programme de physique-chimie en seconde. En effet, c’est une spécialité qui demande de la rigueur dans les notions apprises et un investissement important durant les cours. Bien maîtriser les cours appris en seconde est donc fortement recommandé

 

 

3 - La spécialité physique-chimie pour quels débouchés ?

La spécialité physique-chimie vous orientera vers une suite d'études plutôt scientifique s. Il existe des formations pour tous les niveaux et pour tous les profils :

 

  • Formation à l’université : licence de physique, de chimie, PACES, STAPS 
  • Écoles d’ingénieurs post-bac
  • Classes préparatoires aux grandes écoles : MPSI (maths, physique, science de l’ingénieur), PCSI (physique, chimie, sciences de l’ingénieur) ou BCPST (biologie, chimie, physique, science de la Terre) 
  • Les IUT du secteur industriel
  • Les BTS des domaines de la chimie, de la physique, du paramédical et de l’environnement.

 

4 - Spécialité physique-chimie : Le programme

Le programme de première

Le programme de physique-chimie en classe de première tourne autour 4 thèmes :

  • Construction et transformations de la matière
  • Mouvement et interactions
  • L’énergie : conversions et transferts
  • Ondes et signaux

 

La spécialité physique-chimie représente en première 4h de cours par semaine dont 2h de cours en classe et 2h de TP en plus petits groupes.

 

Retrouvez ci-dessous le programme détaillé en première :

 

Le programme de terminale

Le programme de physique-chimie en classe de terminale reprend les 4 thèmes abordés en première pour les traiter plus en profondeur.

En terminale, la spécialité physique-chimie représente 6h de cours par semaine. Ces deux heures supplémentaires permettront aux élèves de mieux répondre aux exigences importantes du programme de terminale.

 

Retrouvez ci-dessous le programme détaillé en terminale :

 

5 - Spécialité physique-chimie : Les épreuves au bac

L’épreuve de physique-chimie en 1er

Si vous choisissez d’abandonner la spécialité physique-chimie en terminale, elle sera alors évaluée en première. De ce fait, la matière sera coefficient 5.

 

L’épreuve dure deux heures et se compose de deux parties indépendantes. L’une de physique et l’autre de chimie. Les sujets abordent les thèmes du programme et notamment la modélisation et la résolution de « tâches complexes ».

 

 

L’épreuve de physique-chimie en terminale

Si vous gardez la spécialité physique-chimie en terminale alors celle-ci sera évaluée lors des épreuves finales de juin et aura un coefficient de 16.

 

L’épreuve se compose en deux parties : une épreuve écrite et une épreuve pratique. L’épreuve écrite est composée de 3 exercices portant sur le programme de terminale. Elle dure 3h30. L’épreuve pratique quant à elle évalue les compétences expérimentales et la démarche scientifique du candidat. Avant de commencer l'épreuve, le candidat tire au sort le sujet sur lequel il va travailler. L’épreuve dure 1h.

 

6 - Bien préparer sa spécialité physique-chimie

En premier lieu, il est essentiel de bien maîtriser son cours. En ayant des bases solides vous arriverez à résoudre un grand nombre de problèmes sans difficulté. Soyez actif et concentré en classe. Cela vous permettra d'assimiler plus rapidement les notions et de poser les questions au bon moment au professeur… ce qui vous permettra de travailler plus rapidement sur des exercices et d’être le plus performant possible le Jour J !

Retrouvez ci-dessous notre conférence qui explique en détails comment réussir la spécialité physique-chimie : 

https://www.youtube.com/watch?v=o_E-wuPRDCk&t=2s

 

Si vous souhaitez un accompagnement personnalisé pour une progression et/ou un perfectionnement en physique-chimie, nous organisons plusieurs fois par an des stages de remise à niveau en physique-chimie pour les élèves de première et de terminale.

 

Retrouvez le programme des stages de première ici :

https://www.pge-pgo.fr/stages-intensifs-classe-de-premiere/

 

Retrouvez le programme des stages de terminale ici :  

https://www.pge-pgo.fr/stages-intensifs-classe-de-Terminale/

Concours Tremplin : Intégrer une école de commerce

Le concours ECRICOME TREMPLIN permet aux étudiants en bac +2 et bac +3/+4 d’intégrer 5 grandes écoles de commerce.

Ces 5 grandes écoles de commerce sont: EM Strasbourg, KEDGE BS, Montpellier BS, NEOMA BS et Rennes School of Business

A QUI EST DESTINE LE CONCOURS TREMPLIN ?

Les candidats du concours Tremplin 1

Le concours TREMPLIN 1 est accessible aux étudiants titulaires ou en cours d’obtention d’un diplôme bac+2 (BTS, DUT, ENS Cachan …)

Il permet aux étudiants d’intégrer le programme Grande Ecole pour un cursus de 3 ans.

Les candidats du concours Tremplin 2

Le concours TREMPLIN 2 est accessible aux étudiants titulaires ou en cours d’obtention d’un diplôme bac+3/+4  (Master 1, Licence 3, Bachelor …)

Il permet aux étudiants d’intégrer le programme Grande Ecole pour un cursus de 2 ans.

SESSIONS 2022: QUEL EST LE NOMBRE DE PLACES DISPONIBLES ?

Le nombre de places disponibles en 2022 pour les écoles du concours TREMPLIN 1 est 960 et 1650 pour les écoles du concours TREMPLIN 2

Type de concours

Ecole

nombre de places

concours TREMPLIN 1

EM Strasbourg

130

KEDGE BS

280

Montpellier BS

180

NEOMA BS

220

Rennes School of Business

150

concours TREMPLIN 2

EM Strasbourg

100

KEDGE BS

575

Montpellier BS

320

NEOMA BS

405

Rennes School of Business

250

 

QUELLES SONT LES EPREUVES DU CONCOURS TREMPLIN ?

Les épreuves du concours Tremplin 

Les épreuves d’admissibilité

Les épreuves d’admissibilité du concours TREMPLIN 1 / 2 sont composées de l’analyse du dossier académique du candidat et de 2 épreuves supplémentaires.

Le dossier académique est composé de :

  • le relevé des notes du baccalauréat
  • le relevé des notes du cycle d’études supérieures en cours
  • un CV dans le but de comprendre le parcours académique et professionnel de l’étudiant

Les deux épreuves supplémentaires dont les scores doivent être transmis dans l’espace candidat sont :

  • un test d’aptitude parmi le test GMAT, le test GRE ou le TAGE 2 (pour le concours TREMPLIN 1) ou le TAGE MAGE (pour le concours TREMPLIN 2). Le TAGE 2 ou le TAGE MAGE peuvent être passés avec ECRICOME et a pour but d’évaluer les aptitudes managériales des étudiants.
  • un test d’anglais parmi le TOEIC, le TOEFL, IELTS ou DUOLINGO

Les épreuves orales

Si le candidat est déclaré admissible, il passera les épreuves orales du concours TREMPLIN 1 /2.

 

Les épreuves orales sont composées:

  • un oral d’anglais qui prend la forme d’une discussion avec un professeur et dont la note est commune pour toutes les écoles du concours. Le but de l’oral d’anglais est d’évaluer la capacité de l’étudiant à s’exprimer et à interagir en anglais.
  • un entretien de motivation au sein de chaque école où l’étudiant est déclaré admissible.

Les coefficients des épreuves

Les coefficients des épreuves du concours TREMPLIN 1 et 2 sont les suivantes :

 

Les épreuves d’admissibilité

Les épreuves orales

Type de concours

Ecole

Le dossier académique

le test d’aptitude

(TAGE MAGE ou 2,...)

le test d’anglais

l’entretien de motivation

l’oral d’anglais

concours TREMPLIN 1

EM Strasbourg

4

4

4

8

3

KEDGE BS

4

4

4

7

3

Montpellier BS

5

3

4

8

4

NEOMA BS

4

5

3

6

4

Rennes School of Business

5

3

4

6

5

concours TREMPLIN 2

EM Strasbourg

4

4

4

8

3

KEDGE BS

4

4

4

7

3

Montpellier BS

5

3

4

8

4

NEOMA BS

4

5

3

6

4

Rennes School of Business

5

3

4

6

5

 

L'INSCRIPTION AU CONCOURS TREMPLIN 

Comment s'inscrire ?

Le calendrier du concours TREMPLIN 1 et 2 est le suivant :

  • Inscription au concours TREMPLIN 1 / 2 : de début décembre à mi mars. L’inscription se fait via le site internet ECRICOME.
  • Résultats d’admissibilité: début mai
  • Epreuves orales: trois premières semaines de juin
  • Résultats d’admission: fin juin

Quels sont les frais d'inscription ?

Les frais d’inscription du concours tremplin 1 est 2 sont les suivants :

 

Sans TAGE MAGE / TAGE 2

Avec TAGE MAGE / TAGE 2

Candidat boursier

30€

95€

Candidat non boursier

180€

245€

 

COMMENT SE PREPARER ET REUSSIR LE CONCOURS TREMPLIN ?

95,9% des étudiants de PGE PGO ont été admis à une école du concours TREMPLIN 1 en 2021. PGE PGE prépare avec excellence ses étudiants au concours TREMPLIN 1 et au concours TREMPLIN 2 avec différents outils. En effet, des stages intensifs, des modules de préparation au TAGE MAGE et TAGE 2, des simulations orales permettent aux étudiants d'aborder le concours avec sérénité. De plus, PGE PGO propose aux étudiants une plateforme en ligne pour accéder quand ils veulent aux différentes ressources.

Pour assurer sa réussite au concours TREMPLIN 1 / 2 , une préparation rigoureuse est nécessaire. Par ailleurs, ce concours permet à l’étudiant d’accéder à des grandes écoles de commerce qui lui permettront d’entrer sereinement dans le monde du travail.

 

Tout savoir sur la spécialité SVT (programmes, débouchés, épreuves, préparation)

Depuis 2018 il n’est plus question de choisir parmi 3 filières générales S, ES ou L. A présent le choix se fait entre 12 spécialités. La sélection peut s’avérer difficile car il est nécessaire de prendre en compte différents critères pour prendre la bonne décision.

La spécialité SVT fait partie des spécialités disponibles. Mais pourquoi choisir cette spécialité ? Pour quel profil ? Quels sont les débouchés ? Quel est le programme ? PGE PGO vous livre son analyse sur la spécialité Sciences et Vie de la Terre.

1 - Pourquoi choisir la spécialité SVT ?

Car vous aimez les matières scientifiques

Avec l’enseignement de SVT, vous renforcez votre maîtrise des connaissances scientifiques et des modes de raisonnement propres aux sciences. Cette spécialité mêle théorie et pratique et vous permettra d'acquérir une démarche scientifique précise dans le domaine de l’étude du vivant et de la terre.

Car vous vous intéressez au monde qui nous entoure

En plus de son appartenance au milieu scientifique, la spécialité SVT s'intègre également dans les grands débats du monde actuel  : développement durable, risques géologiques, addictions, sexualité, santé publique, médias et information.

Les sciences de la vie et de la terre vous permettront donc de développer votre esprit critique sur des sujets très variés et de mieux appréhender le monde et son évolution dans une perspective scientifique.

Pour votre poursuite d’études

La spécialité SVT peut-être obligatoire pour pouvoir espérer intégrer certaines formations notamment le secteur du médical. Elle vous donnera l’opportunité de développer des compétences écrites et orales précieuses pour la suite de votre parcours scolaire. 

 

2 - A quel type de profil s’adresse la spécialité SVT ?

La spécialité sciences et vie de la Terre (SVT) s’adresse aux profils suivants :

  • Vous êtes passionné par les sciences.
  • Vous souhaitez poursuivre vos études dans des domaines scientifiques
  • Vous aimez résoudre des problèmes complexes.
  • Vous aimez comprendre les êtres vivants, découvrir comment fonctionne un écosystème
  • Vous voulez comprendre les différents enjeux de l’écologie.

3 - La spécialité SVT pour quels débouchés ?

La spécialité SVT est recommandée si souhaitez vous dirigez dans les domaines suivants:

  • La santé et la médecine
  • La recherche et l’ingénierie
  • L’enseignement de la biologie et de la géologie
  • L’alimentation et l’environnement
  • Le sport

Ainsi cette spécialité vous permettra d’accéder aux formations suivantes :

  • Les classes préparatoires scientifiques
  • Les écoles d’ingénieurs post Bac
  • La fac de médecine ou les études de santé
  • L’université (licence de biologie, géologie, écologie notamment)
  • BTS ou DUT scientifiques

D’autres formations sont également disponibles hors domaine scientifique comme les écoles de commerce

4 - Spécialité SVT : Le programme

Programme de la spécialité SVT en première

Le programme de Sciences de la vie et de la terre en première est construit autour de trois thématiques  :

  • La Terre, la vie et l’organisation du vivant (découverte des phénomènes liés au codage génétique, compréhension du mouvement des plaques géologiques)
  • Enjeux contemporains de la planète (notions essentielles de géologie)
  • Corps humain et santé (modification de l’ADN et ses conséquences, compréhension du système immunitaire humain)

En première, la spécialité SVT représente 4h de cours par semaine. Les cours oscillent entre cours théoriques et travaux pratiques. Veuillez retrouver le programme détaillé de la classe de première :

 

 

Programme de la spécialité SVT en terminale

Le programme de terminale se construit sur les mêmes thèmes que ceux de première. Si vous choisissez de garder la spécialité SVT en terminale, elle représentera 6h de cours toujours séparés entre cours théoriques et travaux pratiques. Retrouvez ci-dessous le programme détaillé :

 

5 - Spécialité SVT : Les épreuves au bac de SVT

L’épreuve de SVT en 1ere

Si vous décidez d’arrêter la SVT à la fin de la première, elle sera alors évaluée à la fin de l’année de première. L’épreuve écrite de deux heures se constitue de 2 exercices chacun noté sur 10 points. Le premier exercice évalue la maîtrise du programme, le deuxième évalue le raisonnement scientifique. La spécialité SVT aura alors un coefficient de 5.

L’épreuve de SVT en terminale 

Si vous décidez de continuer la SVT en terminale, la spécialité sera évaluée lors des épreuves finales du baccalauréat. L’évaluation se compose de deux parties : une épreuve écrite d’une durée de 3h30 heures et une épreuve orale de 1 heure. L’épreuve écrite se compose de deux exercices. Durant le premier, le candidat doit rédiger un texte argumenté sur une question scientifique. Pendant le deuxième exercice, le candidat doit utiliser des documents donnés pour développer un raisonnement scientifique. L’épreuve orale, elle, sert à évaluer les compétences expérimentales du candidat. Les deux épreuves ont un coefficient de 8 ce qui donne un coefficient total de 16 pour la spécialité SVT.

 

6 - Bien préparer sa spécialité SVT

Pour bien réussir la spécialité SVT et les épreuves attenantes pas de secret, il faut bien se préparer ! Pour cela, il est essentiel de maîtriser les notions de base du cours et de bien connaître le vocabulaire spécifique aux sciences de la vie et de la terre. Un conseil : lorsque vous révisez les épreuves en faisant des exercices, inutile de rédiger complètement les réponses ! Notez seulement les idées clé et le plan, sans oublier les illustrations (schémas ou dessin), ainsi vous serez efficace dans vos révisions et vous verrez si vous êtes capables de réutiliser les notions clé ! Pour connaître toutes nos astuces pour la préparation des épreuves de spécialités au bac, nous vous invitons à jeter un coup d’oeil nos conférences sur notre chaîne YouTube PGE PGO :

 

 

 

 

Si vous voulez améliorer vos résultats et obtenir de bon résultats lors des épreuves de physique-chimie au bac, nous mettons en plus des stages de remise à niveau et/ou de perfectionnement à plusieurs reprises dans l’année, que vous soyez en première ou en terminale.

 

Retrouvez le programme des stages de première ici : https://www.pge-pgo.fr/stages-intensifs-classe-de-premiere/

Retrouvez le programme des stages de terminale ici :  https://www.pge-pgo.fr/stages-intensifs-classe-de-terminale

 

 

 

Concours Passerelle : intégrer une école de commerce

Le concours PASSERELLE permet aux candidats d’intégrer le programme grande école de six écoles de commerce:

  • EM Normandie
  • BSB - Burgundy School of Business
  • ESC Clermont Business School
  • Excelia Business School
  • Institut Mines-Télécom Business School
  • SCBS - South Champagne Business School

Ce programme grande école permet à l’étudiant d’obtenir un grade de master (bac +5) reconnu par l'État.

A qui est destiné le concours Passerelle ? 

Qu'est ce le concours passerelle 1 ?

Le concours passerelle 1 est destiné aux étudiants titulaires ou en cours de validation d'un diplôme bac+2 ( DUT, BTS, 2e année IEP, Licence 2, prépa ENS Cachan, prépa scientifiques …)

Remarque: les étudiants de classes préparatoires Economique et Commerciale ne sont pas autorisés à se présenter au concours passerelle 1.

Qu'est ce le concours passerelle 2 ?

Le concours passerelle 2 est destiné aux étudiants au minimum titulaires ou en cours de validation d’un diplôme bac +3 (Licence 3, Bachelor, Licence professionnelle, DUETE, Master …)

Les écoles des concours et le nombre de places disponibles

Type de Concours

Ecole

nombre de places

Passerelle 1

EM Normandie

150

 BSB - Burgundy School of Business

180

ESC Clermont Business School

50

Excelia Business School

170

Institut Mines-Télécom Business School

80

SCBS - South Champagne Business School

60

Passerelle 2

EM Normandie

215

 BSB - Burgundy School of Business

200

ESC Clermont Business School

170

Excelia Business School

150

Institut Mines-Télécom Business School

120

SCBS - South Champagne Business School

60

 

Quelles sont les épreuves du concours Passerelle ? 

L'examen du Dossier de candidature

Le jury du concours passerelle examine le dossier de l’étudiant puis le note.

L’évaluation du dossier tient compte de deux éléments:

  • du diplôme préparé et de la formation suivie par l’étudiant
  • des bulletins de notes de la dernière année d’études supérieures

A l’issue de l’étude du dossier, l’étudiant sera déclaré admissible ou non admissible pour les 6 écoles faisant partie du concours passerelle. L’étudiant choisit par la suite dans laquelle ou lesquelles des 6 écoles il veut candidater et passer les épreuves d’admission.

Les Epreuves du concours passerelle

Les épreuves du concours passerelle sont composées d’un test d’anglais et d’un entretien individuel de motivation.

Le test d’anglais easyspeaking

Le test d’anglais easy speaking se déroule sur une plateforme en ligne soit depuis un ordinateur ou bien depuis un smartphone.

Le test de langue comporte trois épreuves et dure 45 minutes :

  • une expression orale: l’étudiant répond à 5 questions pendant 20 minutes pour lesquelles il est filmé et enregistré avec sa webcam et son microphone
  • une compréhension orale: l’étudiant doit écouter un enregistrement audio de 2 à 3 minutes et répondre à un QCM composé de 8 questions.
  • une expression écrite: l’étudiant a 10 minutes pour rédiger un texte de 150 mots sur une thématique proposée

Remarque: Le candidat peut donner le résultat d’un test extérieur d’anglais pour remplacer le test d’anglais easyspeaking. Les tests d’anglais extérieur pouvant être pris en compte sont: TOEIC, TOEFL, Cambridge, Duolingo, iELTS. 

L’entretien individuel de motivation

L’entretien individuel de motivation du concours passerelle permet au jury d’évaluer les motivations du candidat et sa capacité à s’exprimer. Il est primordial de connaître le programme et les écoles dans lesquelles l’étudiant est candidat. 

Les coefficients des épreuves

Le coefficient de chacune des deux épreuves du concours passerelle varie selon l’école. Voici un tableau résumant le coefficient de chaque épreuve par école :

Ecoles

entretien individuel de motivation

épreuve d’anglais

EM Normandie

15

5

 BSB - Burgundy School of Business

15

5

ESC Clermont Business School

15

5

Excelia Business School

16

4

Institut Mines-Télécom Business School

14

6

SCBS - South Champagne Business School

16

4

 

Comment s'inscrire au concours Passerelle ? 

Les dates clés du concours passerelle

L’inscription au concours passerelle se fait directement sur le site internet du concours passerelle. Le concours passerelle se déroule en plusieurs étapes. Les différentes dates clés du concours passerelle  sont les suivantes :

Dates clés session 1

Dates clés session 2

 

16 novembre 2021 - 17 janvier 2022

6 décembre 2021 - 22 avril 2022

Inscription au concours passerelle

24 janvier

9 mai

Résultat d’admissibilité

24 janvier - 28 janvier

9 mai - 16 mai

Choix des écoles que le candidat souhaite présenter et inscription aux épreuves

29 janvier - 5 février

16 mai - 4 juin

Déroulement des épreuves

Février

Juin

Résultat d’admission

 

Quels sont les frais d'inscriptions ?

Le règlement des droits d’inscription au concours passerelle se fait par carte bancaire uniquement et est d’un montant de 50 euros pour les candidats non  boursiers.

Les candidats boursiers ne paient pas de frais d’inscription pour passer les épreuves du concours passerelle.

Pourquoi se préparer au concours Passerelle avec PGE PGO ? 

99,2 % des étudiants de PGE PGO ont été admis à une école du concours passerelle 1 en 2021. Ainsi, PGE PGO permet à l’étudiant de préparer au mieux les différentes épreuves du concours passerelle. En effet, PGE PGO propose à l’étudiant de se préparer grâce à des stages intensifs de préparation pour les épreuves écrites et les épreuves orales. De plus PGE PGO dispose aussi d’une plateforme en ligne permettant à l’étudiant de préparer les épreuves en toute flexibilité.

 

Il est primordial de préparer les épreuves écrites et orales du concours passerelle 1 pour que l’étudiant optimise ses chances de réussite. Par ailleurs, le programme grande école de ces écoles de commerce lui offrira un large choix de spécialisation.

Réussir le concours commun des IEP

Chaque année, le concours commun des IEP attire un nombre croissant de candidats, jusqu’à dépasser les 10 000 voire les 15 000 inscrits ! Pour se démarquer et faire partie des 1140 heureux admis, il est donc important d’avoir une bonne vision d’ensemble du concours, de savoir comment s’y prendre pour s’y inscrire, quelles sont les épreuves et comment s’y préparer. C’est tout ce que vous découvrirez en lisant cet article !

QUELS IEP PEUT-ON INTEGRER AVEC LE CONCOURS COMMUN ?

Avant toute chose, il s’agit de savoir à quels IEP ce concours est commun ! En vous inscrivant au concours commun des IEP, vous vous portez candidat pour sept IEP simultanément : celui d’Aix-en-Provence, de Lille, de Lyon, de Rennes, de Saint-Germain-en-Laye, de Strasbourg et de Toulouse.

Vous voilà potentiellement avec l’embarras du choix !

L'INSCRIPTION AU CONCOURS COMMUN DES IEP

Avant de rentrer plus en détails dans les épreuves d’admission au concours commun des IEP, intéressons-nous aux modalités d’inscription au concours.

A qui est destiné le concours commun des IEP ?

Le concours commun des IEP est moins restrictif que les concours d’autres établissements Sciences Po : ainsi, vous pouvez vous y inscrire si vous préparez le passage du baccalauréat (et en serez donc titulaire à la fin de l’année scolaire) ou si vous avez obtenu votre baccalauréat en 2021 (niveau Bac +1).

Comment s'inscrire au concours commun des IEP ? 

Au même titre que les établissements Sciences Po assurant leurs recrutements en dehors du concours commun (Sciences Po Paris, Bordeaux et Grenoble), l’inscription au concours commun des IEP passe par la plateforme Parcoursup. Ainsi, il est très important de respecter le calendrier défini par Parcoursup.

Voici les dates clés que devez garder à l’esprit pour vous inscrire et passer le concours en toute sérénité :

  • Du 20 janvier au 29 mars : inscription au concours commun des IEP via Parcoursup. Pour se faire, vous devez chercher l’un des sept établissements partenaires du réseau Sciences Po et sélectionner sa formation « cursus général » car il n’existe pas de vœu « concours commun des IEP » sur Parcoursup. Les écoles partenaires du Réseau Sciences Po appartiennent à la catégorie de formation « Sciences Po – Instituts d’études politiques ». Il est très important de noter que contrairement aux concours d’autres établissements Sciences Po, le jury du concours commun des IEP n’examine pas le projet de formation motivé. Il est donc inutile de le remplir comme vous l’auriez fait habituellement, vous pouvez simplement écrire « je me porte candidat au concours commun des IEP » dans le champ prévu à cet effet.
  • Jeudi 7 avril : c’est la date butoir pour compléter le dossier de candidature et vous acquitter des frais de concours. Vous découvrirez le montant de ces frais dans la partie suivante.
  • Entre le 19 et le 22 avril : vous recevrez votre convocation pour le concours commun des IEP par email si votre dossier est complet et que vous avez payé les frais d’inscription.
  • Samedi 23 avril : c’est le grand jour, le jour du concours ! Ce concours a lieu dans un centre d’examen attribué par Parcoursup en fonction du lieu de résidence. Dans la mesure du possible, les candidats passent le concours dans le centre d’examen le plus proche du lieu de résidence renseigné sur Parcoursup. Les places dans les centres d’examen étant cependant limitées, vous avez tout intérêt à vous inscrire au plus tôt pour maximiser vos chances d’être affecté dans un centre proche de chez vous.
  • Du 2 juin au 15 juillet : suivant vos résultats au concours, vous recevrez sur Parcoursup une ou plusieurs proposition(s) d’admission. Le fait de recevoir ou non une proposition d’admission d’un établissement dépend du rang au concours et de la capacité d’accueil de chaque établissement.

Quels sont les frais d'inscription ?

Pour valider son inscription au concours commun des IEP, un candidat doit notamment s’acquitter du paiement des frais de concours. Le montant de ces frais est variable et dépend de la situation de chaque candidat :

  • Si le candidat n’est pas boursier, il doit s’acquitter du plein montant des frais de concours, soit 180€.
  • Si le candidat est boursier du CROUS, y compris si son échelon est 0, une participation partielle au frais de concours est demandée et s’élève à 50€. Ceci est valable que le candidat passe le concours au niveau bac ou au niveau bac +1. En principe, le statut de candidat boursier est indiqué automatiquement par Parcoursup et le candiat n’a pas à fournir de justificatif. Cependant, dans certains cas, il se peut qu’un justificatif d’attribution de bourses délivré par le CROUS soit réclamé.

Il faut enfin noter que les frais de concours ne sont remboursés sous aucun prétexte, que le candidat se soit présenté au concours ou non, y compris dans le cas où il serait malade ou renoncerait à se présenter au concours commun des IEP.

QUELLES SONT LES EPREUVES D'ADMISSION AU CONCOURS COMMUN DE SCIENCES PO ?

Maintenant que vous êtes au clair sur la partie administrative du concours, découvrez de quelles épreuves il est exactement composé. Vous vous apercevrez que le concours commun des IEP est assez différent des concours de Sciences Po Paris, Bordeaux ou Grenoble. En effet, il y a encore des épreuves écrites, l’importance accordée au dossier scolaire est minime et il n’y a pas d’épreuve orale.

Les notes obtenues à l'examen du baccalauréat et sur le bulletin scolaire

Comme pour les concours des autres établissements Sciences Po, les résultats obtenus au lycée sont pris en compte dans le cadre du concours commun des IEP.

En revanche, le concours du Réseau Sciences Po se démarque sur un point : l’importance accordée aux résultats obtenus au lycée est moindre car seules certaines notes sont examinées. Les résultats en LVA et en LVB figurants sur les bulletins des deux premiers trimestres de Terminale sont pris en compte avec un coefficient de 0,5. La moyenne des résultats obtenus dans le cadre du contrôle continu dans les enseignements de spécialité 1 et 2 a elle un coefficient de 1.

Questions Contemporaines

L’épreuve de Questions Contemporaines est souvent l’épreuve la plus redoutée des candidats car sa durée et son coefficient sont importants. L’épreuve dure en effet trois heures et son coefficient est de 3.

Cette épreuve consiste en une dissertation dont le sujet est choisi entre deux sujets par le candidat. Chaque sujet porte sur l’un des deux thèmes communiqués en avance. Cette année, les thèmes sont « Révolutions » et « La peur ». Une bibliographie sur chacun des thèmes est proposée sur le site du Réseau Sciences Po : lire et visionner quelques-uns des ouvrages et films proposés constitue une très bonne amorce à la préparation mais n’est pas un travail suffisant pour se préparer correctement. Il est ainsi vivement conseillé aux candidats de suivre l’actualité ainsi que d’étudier et de s’approprier d’autres références. De même, une parfaite maîtrise de la méthodologie de la dissertation est nécessaire pour rédiger une copie à la hauteur des exigences du concours commun des IEP. Enfin, s'entraîner à la dissertation reste un exercice fortement conseillé pour progresser et réussir à briller le jour J.

Histoire

L’épreuve d’Histoire est l’autre épreuve dont l’importance est de premier plan pour le concours commun des IEP. Il s’agit ici d’une étude de documents analogue à ce que les candidats pratiquent habituellement en classe dans le cadre de la préparation au baccalauréat et du contrôle continu.

Cette étude de document dure deux heures et a un coefficient de 3, comme l’épreuve de Questions Contemporaines.

Cette année, le programme suit deux axes, qui sont les suivants : « Les relations entre les puissances et les modèles politiques des années 1930 à nos jours » et « Histoire politique, sociale et culturelle de la France depuis les années 1930 ».

Il est vivement conseillé de lire des ouvrages parmi ceux figurants dans la bibliographie disponible sur le site du Réseau Sciences Po.

Langue vivante

Troisième épreuve écrite, l’épreuve de langue vivante dure une heure et a un coefficient de 1,5.

Une seule langue vivante est évaluée, le candidat est libre de choisir une des deux langues qu’il étudie au lycée ou d’en prendre une autre. Si vous hésitez, ayez en tête que le niveau attendu correspond au minimum à un niveau B2, soit un niveau intermédiaire voire avancé. Le choix de la langue vivante présentée au concours commun des IEP n’est donc pas anodin !

L’épreuve est divisée en deux parties : d’abord, la compréhension écrite sur un texte d’environ 350 mots, qui compte pour 30% de la note finale, puis l’essai, qui doit être structuré, argumenté et qui compte pour 70% de la note finale.

COMMENT SE PREPARER AU CONCOURS ?

Le concours commun des IEP est donc un concours exigeant, qui demande au candidat une bonne préparation pour être à la hauteur des exigences. Mais alors, comment faire pour bien se préparer ?

1-Bien réviser le programme d'Histoire de Terminale

Même si l’épreuve d’Histoire du concours commun des IEP suit deux axes principaux, qui sont pour rappel : « Les relations entre les puissances et les modèles politiques des années 1930 à nos jours » et « Histoire politique, sociale et culturelle de la France depuis les années 1930 », une bonne maîtrise du cours d’Histoire de Terminale est importante.

En effet, malgré ces deux axes, le programme du concours commun suit tout de même les grandes lignes du programme de Terminale : une bonne maîtrise de ce programme est donc indispensable pour pouvoir traiter correctement le sujet du concours commun.

Ainsi, hors de question de réviser uniquement les deux thèmes du concours commun et d’abandonner le programme de Terminale ; au contraire, vous avez tout intérêt à bien maitriser ce programme et à maitriser encore mieux les deux thèmes.

Gardez aussi en tête que ceci est un concours : il n’y a donc pas d’information superflue, tout ce que vous pouvez apprendre peut être un moyen de vous démarquer de la concurrence !

2- S'intéreser à l'actualité

S’intéresser à l’actualité est indispensable pour réussir l’épreuve de Questions Contemporaines car l’actualité regorge d’exemples que vous pouvez citer dans le cadre de votre dissertation, que ce soit sur le thème de « La Peur » ou des « Révolutions ». Suivre l’actualité est donc indispensable afin de comprendre et d’illustrer finement l’aspect « contemporain » du sujet sur lequel vous devrez disserter.

Mais pour mettre toutes les chances de votre côté, vous feriez bien de vous intéresser à l’actualité de l’aire culturelle ou du pays duquel vous allez passer l’épreuve de langue vivante. En plus de vous aider à améliorer votre niveau en langue, vous intéresser à l’actualité étrangère vous donnera de nombreuses références qui vous seront utiles pour construire et argumenter votre essai.

Enfin, garder un œil sur l’actualité française et internationale peut vous être utile en Histoire, en vous donnant là aussi des références récentes, ce qui manque souvent dans les cours de Terminale, ainsi que des idées pour l’accroche de votre devoir.

3-Faire une préparation au concours Commun des IEP

La manière la plus efficace de maximiser ses chances d’être admis dans un IEP à l’issu du concours commun reste de faire une préparation au concours commun des IEP dans une prépa spécialisée, comme PGE PGO.

En vous offrant un véritable accompagnement pendant la Première et la Terminale grâce à une plateforme sur laquelle vous retrouverez des cours et vous pourrez déposer des devoirs pour être corrigé. Vous bénéficierez également d’un accompagnement avec des professeurs reconnus pour leurs compétences et leur pédagogie.

Grâce aux stages intensifs, vous pourrez rencontrer des personnes qui ont les mêmes ambitions que vous et avec qui vous pourrez vous motiver pendant les concours blancs que vous passerez lors des stages.

 

Le concours commun des IEP est une opportunité incroyable de rentrer dans un des sept établissements du Réseau Sciences Po. Cependant, pour réussir à tirer votre épingle du jeu lors des épreuves écrites face à un nombre croissant de participants, une bonne préparation est indispensable. Pour cela, vous pouvez compter sur PGE PGO qui ses étudiants à donner le meilleur d’eux-mêmes !

Réussir le concours Sciences Po Grenoble

Avec Sciences Po Paris et Sciences Po Bordeaux, Sciences Po Grenoble fait partie des IEP les plus sélectifs : sur plus de 2000 candidats par an, seulement 200 sont finalement admis ! Le taux d’admission est donc faible, moins de 10%.

Mais cela ne veut pas dire que vous n’avez pas votre place à Sciences Po Grenoble ! 

Si vous souhaitez être étudiant de l’IEP Grenoblois l’année prochaine, continuez à lire cet article qui vous présente les avantages de rejoindre cet IEP ainsi que la procédure d’admission. Et pour mettre toutes les chances de votre côté, PGE-PGO vous livre même quelques conseils !

POURQUOI REJOINDRE SCIENCES PO GRENOBLE ?

En plus de Sciences Po Paris, il existe en France 9 autres Instituts d’Études Politiques, dit « IEP de Province ». Mais alors, pourquoi vouloir rejoindre spécifiquement l’IEP de Grenoble, plus connu sous le nom de Sciences Po Grenoble ? C’est ce que vous allez découvrir en lisant les lignes suivantes !

Le campus

La localisation du campus de Sciences Po Grenoble est un grand avantage de cet établissement, à plusieurs niveaux : à l’échelle de la ville, Sciences Po Grenoble profite du dynamisme et de l’attractivité de la capitale du Dauphiné !

En effet, Grenoble est souvent classée première ville étudiante de France et figure parmi les villes les plus dynamiques du pays car la situation de la ville au cœur des montagnes attire énormément, à la fois les particuliers et les entreprises. Ce ne sont donc pas les opportunités professionnelles qui manquent à Grenoble. Par ailleurs, la ville se développe énormément sur les thématiques écologiques et accorde une place grandissante aux vélos.

A l’échelle du quartier, l’emplacement de Sciences Po Grenoble est idéal car l’IEP est situé dans le campus de l’Université Grenoble Alpes où sont regroupées la plupart des facultés et des écoles de la ville. Cela permet à ses étudiants de bénéficier des nombreuses infrastructures, comme les résidences étudiantes, les restaurants et bibliothèques universitaires, des salles de spectacle, des infrastructures sportives et des centres de documentation, ce qui est idéal pour s’épanouir et trouver un bon équilibre entre la vie personnelle et professionnelle.

Les enseignements

Bien entendu, les étudiants ne viennent pas à Sciences Po Grenoble uniquement pour la ville, mais aussi pour le cursus proposé.

La formation proposée par l’IEP de Grenoble suit la logique d’une spécialisation progressive : en première année, l’enseignement en sciences sociales est pluridisciplinaire (droit, économie, science politique, relations internationales, histoire, sociologie…). Ensuite, la deuxième année est celle du départ à l’étranger dans une université partenaire, avant une pré-spécialisation en troisième année avec en particulier la rédaction d’un mémoire et la participation à un séminaire. En quatrième année, les étudiants doivent choisir une spécialisation parmi la vingtaine offerte par Sciences Po Grenoble. Les spécialisations sont réparties suivant quatre thématiques (« études internationales et européennes », « administration et action publique », « management, opinion, communication », « solidarités, innovations, territoires » sont suivies pendant deux ans, jusqu’à la fin de la cinquième année. 

Il faut enfin noter qu’il est possible de réaliser un double diplôme au sein d’un établissement partenaire de Sciences Po Grenoble.

L'international

Les enseignements de l’IEP Grenoblois sont enrichis par l’importance accordée à l’international. 

Tout d’abord, les étudiants doivent passer la deuxième année de leur cursus en mobilité académique : dans une université étrangère, ils suivent des cours de sciences sociales et politiques. Cette année fait partie intégrante de la pédagogie de Sciences Po Grenoble et il est impératif de valider l’année à l’étranger pour passer en troisième année. Les étudiants ont ensuite l’opportunité de repartir à l’étranger pendant leur cycle master, que ce soit pour se spécialiser dans des universités partenaires ou pour effectuer des stages.

Ces mobilités internationales se font dans les deux sens : lorsque des étudiants de Sciences Po Grenoble partent dans une université partenaire étrangère, des étudiants étrangers de cette université vient étudier à l’IEP Grenoblois. Grâce à ce mécanisme, près de cinquante nationalités sont représentées chaque année sur le campus ! 

Enfin, les étudiants peuvent étudier une ou plusieurs langues parmi les cinq langues étrangères enseignées, à savoir l’allemand, l’anglais, l’arabe, l’espagnol et l’italien.

La vie associative

Tout comme l’international, la vie associative occupe une place importante dans la vie d’un étudiant de Sciences Po Grenoble. 

Les associations permettent aux étudiants de tisser des liens forts avec leurs pairs, de développer de nombreuses compétences utiles dans le monde professionnel mais aussi de prendre part à différentes activités sportives et culturelles. 

A Sciences Po Grenoble, ce sont 24 associations qui aident les étudiants à s’épanouir, dans des thèmes aussi variés que le sport, la solidarité, la vie culturelle, l’international, le junior conseil, les débats et actualités et la vie étudiante. Il y en aura forcément une faite pour vous… Maintenant, il est grand temps de vous inscrire au concours !

COMMENT S'INSCRIRE AU CONCOURS DE SCIENCES PO GRENOBLE ?

Sciences Po Grenoble est l’un des IEP dont le recrutement est le plus large : ainsi, pour pouvoir s’inscrire au concours d’admission de Sciences Po Grenoble en première année, il faut être titulaire du baccalauréat ou être en classe de Terminale, c’est-à-dire se préparer à présenter le baccalauréat.

Comme pour d’autres IEP, l’inscription au concours de Sciences Po Grenoble passe désormais par la plateforme Parcoursup, dont il faudra respecter le calendrier. 

Voici donc les dates à ne pas manquer si vous souhaitez candidater à Sciences Po Grenoble :

  • Du 20 janvier au 29 mars : il faut vous inscrire sur Parcoursup, saisir le vœu « Sciences Po Grenoble » et motiver votre projet de formation.
  • Jusqu’au jeudi 7 avril : possibilité de compléter le dossier de candidature avec notamment les pièces demandées et le paiement des frais de concours. Il faut compter 25€ si vous êtes boursier et 110€ sinon, sauf si vous faites parties des candidats retenus dans les programmes d’ouvertures d’IEP. Dans ce cas, vous ne devez vous acquitter d’aucun frais de concours.
  • De fin avril à mi-mai : les candidats admissibles, c’est-à-dire dont les dossiers scolaires ont été jugés suffisamment bon, sont invités à passer une épreuve orale, en ligne, et reçoivent leur convocation via Parcoursup.
  • Début juin : les candidats ayant passé l’entretien oral savent s’ils font partie de la liste des 200 admis à Sciences Po Grenoble ou non.

QUELLES SONT LES MODALITES D'ADMISSION AUJOURD'HUI A SCIENCES PO GRENOBLE ?

Comme d’autres Instituts d’Études Politiques, Sciences Po Grenoble a fait évoluer son concours d’entrée en première année en supprimant les épreuves écrites

L’établissement affiche désormais trois nouveaux objectifs : recruter des candidats excellents académiquement, avec un gout prononcé pour les sciences sociales et enfin, promouvoir la diversité sociale des étudiants de l’IEP.

Les traditionnelles épreuves écrites laissent désormais place à un concours en deux temps : d’abord la phase d’admissibilité avec l’examen d’un dossier scolaire puis la phase d’admission qui prend la forme d’un entretien oral. Vous découvrirez plus en détails ces deux phases en lisant les lignes suivantes ! 

Les notes obtenues à l'examen du baccalauréat et sur le bulletin scolaire

La phase d’admissibilité consiste en un traitement algorithmique des bulletins de Première et de Terminale ainsi que les notes obtenues aux épreuves anticipées du baccalauréat de Français, à l’oral comme à l’écrit.

Les résultats pris en compte avec les bulletins de Première et Terminale sont ceux obtenus en Histoire-Géographie, en Philosophie, en enseignements de spécialités suivis en Terminale et en langues vivantes (LVA et LVB). 

Enfin, il est à noter que la moyenne générale au baccalauréat des candidats qui en sont déjà titulaires est également examinée.

Si l’analyse purement quantitative de ce dossier est jugée satisfaisante, le candidat se verra proposer un entretien oral via Parcoursup et pourra réserver un créneau sur cette même plateforme.

L'oral d'admission

L’oral d’admission forme la deuxième phase du concours pour intégrer Sciences Po Grenoble, la phase d’admission. Cette épreuve dure entre 10 et 15 minutes et a lieu en ligne. Le candidat passe face à un jury composé de deux personnes.

Cet échange oral s’organise en deux temps : il est d’abord attendu du candidat qu’il présente ses compétences, sa motivation et son projet d’orientation, puis l’épreuve devient un véritable entretien, partiellement en anglais, avec le jury qui questionne en particulier le candidat sur le dossier documentaire

Malgré la durée relativement courte de cette deuxième épreuve, de nombreux points sont évalués par les jurés. Ainsi, il est attendu du candidat qu’il présente son projet de formation et qu’il explicite la cohérence entre ses aspirations professionnelles et l’offre pédagogique de Sciences Po Grenoble. Le jury a accès au projet de formation motivé rempli par le candidat au moment de son inscription au concours sur Parcoursup. Il peut le lire librement et s’en servir pour orienter l’entretien, notamment afin d’interroger le candidat sur ses engagements scolaires et extra-scolaires (association, pratique sportive, activité professionnelle, stage…). 

Enfin, le candidat se verra poser plusieurs questions sur l’analyse proposée du dossier documentaire. Vous découvrirez dans les prochaines lignes comment préparer une bonne analyse du dossier documentaire.

COMMENT PREPARER LE CONCOURS SCIENCES PO GRENOBLE ?

Lorsqu’on est en Terminale, la préparation d’un concours peut être assez impressionnante ! Voyons ensemble comment bien préparer le concours de Sciences Po Grenoble.

1-Travailler sérieusement au lycée pour obtenir de bons résultats

Les nouvelles modalités d’admission à Sciences Po Grenoble ne laissent aucun doute quant à l’importance de travailler sérieusement depuis la Première afin d’obtenir les meilleures notes possibles

Il faut souligner que l’examen des résultats de Première et Terminale compte pour la moitié de la note permettant de classer les candidats à l’issue de l’entretien oral. 

Il est donc hors de question de négliger son travail en Première et en Terminale car de ces notes dépendent directement votre admission à Sciences Po Grenoble. 

L’objectif au lycée est donc clair : viser l’excellence pour se constituer un dossier non moins excellent !

2-Bien préparer son projet de formation

Nous l’avons évoqué plus haut, le jury de l’IEP Grenoblois accorde une importance particulière au projet de formation. Cependant, même si la motivation de ce projet est rédigée au moment de l’inscription au concours sur Parcoursup, ce document n’est pris en compte qu’au moment de l’entretien oral et ne constitue pas l’un des éléments du dossier examiné lors de la phase d’admissibilité.

Pour se distinguer sur ce point trop souvent négligé par les candidats, il est important d’être autant précis que possible dans son projet en se montrant curieux et en se renseignant sur les parcours proposés par Sciences Po Grenoble.

Il est en effet attendu du bon candidat qu’il arrive à démontrer au jury que poursuivre ses études en IEP à Grenoble constitue un choix cohérent, dans la logique de ses projets personnels et professionnels.

3-Bien préparer son analyse du dossier documentaire

La spécificité de l’entretien oral pour intégrer Sciences Po Grenoble repose sur l’utilisation d’un dossier documentaire. Ce dossier documentaire sert de base à la réflexion du candidat car il porte un thème large et transversal. L’analyse du bon candidat doit donc user de la variété des approches offertes par les sciences sociales pour être la plus pertinente possible

Il faut souligner que le jury souhaite entendre une véritable analyse mettant en avant la curiosité du candidat, ses qualités de réflexion personnelle et sa vivacité d’esprit lorsqu’il devra répondre aux questions posées. 

L’apprentissage puis la récitation de fiches sont donc totalement à bannir pour réussir cette épreuve !

4-Faire une préparation au concours Sciences Po GRENOBLE

Pour être à la hauteur des exigences croissantes des concours des IEP et en particulier de Sciences Po Grenoble, de plus en plus de candidats s’inscrivent en prépa. 

En mettant à votre disposition une plateforme avec des cours de Première et de Terminale et en assurant un suivi avec des professeurs reconnus pour leur pédagogie, PGE-PGO vous aide à progresser tout long de l’année

Vous pourrez aussi compter sur l’accompagnement de ces mêmes professeurs lors de la constitution de votre projet de formation, dans l’analyse du dossier documentaire ou dans la préparation au redouté entretien oral

PGE-PGO fait en sorte que vous puissiez donner le meilleur de vous-même pour briller au concours de Sciences Po Grenoble !

 

Voilà, la procédure d’admission à Sciences Po Grenoble n’a désormais plus de secret pour vous ! Comme vous en êtes maintenant conscient, l’IEP Grenoblois valorise énormément le travail régulier et la progression des candidats au lycée car c’est essentiel pour se constituer un bon dossier.

Il est difficile de briller à un tel concours mais avec une bonne préparation, tout est possible ! PGE-PGO est là pour vous donner un coup de pouce afin que vous y arriviez !

Tout savoir sur la spécialité Histoire Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques (programmes, débouchés, épreuves, préparation)

Depuis 2018, une nouvelle réforme des lycées a vu le jour. A présent, le choix ne se fait plus parmi les 3 filières générales S, ES ou L mais parmi 12 spécialités. Le choix de ces spécialités est important car il va être déterminant pour la suite des études.

La spécialité  Histoire Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques fait partie des spécialités disponibles. Mais pourquoi choisir cette spécialité ? Pour quel profil ? Quels sont les débouchés ? Quel est le programme ? PGE PGO vous livre son analyse sur la spécialité HGGSP.

1 - Pourquoi choisir la spécialité HGGSP ?

Car vous êtes intéressé par le monde qui nous entoure

La spécialité HGGSP permet de comprendre les grands enjeux du monde contemporain. Elle vous permettra de comprendre les relations entre nations, le cadre géopolitique actuel qui encadre les relations internationales.

Pour obtenir une solide culture générale

En travaillant sur le monde d’hier et le monde d’aujourd’hui, cette spécialité vous permettra de vous construire un socle de connaissances solides et utiles pour votre vie future.

Pour le panel de débouchés

La spécialité HGGSP est une spécialité assez générale, elle vous offrira un large choix pour la suite de vos études d’histoire, de géographie, de sciences humaines et politiques, de droit, de journalisme, de communication ou de commerce. 

2 - A quel type de profil s’adresse la spécialité HGGSP ?

La spécialité Histoire Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques est faite pour vous si : 

  • Vous vous intéressez à l'actualité et vous lisez régulièrement la presse
  • Vous souhaitez comprendre le monde qui vous entoure 
  • Vous êtes intéressé par la politique 
  • Vous voulez approfondir votre culture générale 
  • Vous aimez l’histoire et la géographie 

3 - La spécialité HGGSP pour quels débouchés ?

La spécialité Histoire Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques propose un programme très complet, qui vous donnera les bases nécessaires pour vous orienter dans les voies suivantes :

  • Les écoles de journalisme
  • Les classes préparatoires économiques et littéraires
  • L’université (licence d' histoire, de géographie, de sciences humaines, de droit)
  • Des études de politique, dont Sciences Po et les IEP
  • Les écoles de communication
  • Les écoles de commerce 
  • L’école du Louvre

4 - Spécialité HGGSP : Le programme

L’enseignement de la spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques est pluridisciplinaire. Elle repose sur 4 axes  :

1/ L’histoire qui permet de contextualiser l’objet/les acteurs du sujet

2/ La géographie qui permet de comprendre l’ organisation de l’espace et l’influence des acteurs sur les territoires

3/ La science politique qui permet d’analyser l’étude un axe politique (relations internationales, acteurs politiques, régimes politiques

4/ La géopolitique qui permet de comprendre les rivalités et les enjeux politiques de l’obtention de territoire

Le programme de première

Le programme d’HGGSP en première est divisé en 5 thèmes distincts. Retrouvez le programme détaillé ci-dessous :

Le programme de terminale

Le programme d’HGGSP en terminale est divisé en 6 thèmes distincts. Retrouvez le programme détaillé ci-dessous :

 

5 - Spécialité HGGSP : Les épreuves du bac

L’épreuve d’ HGGSP en première

Si vous décidez d’abandonner cette spécialité en fin de première alors elle sera évaluée au cours du troisième trimestre de cette même année.

L’épreuve sera une composition de 2h sur un des thèmes abordés durant la classe de première. Cette composition est notée sur 20 pour un coefficient 5 sur la note finale du bac.

L’épreuve d’ HGGSP en terminale

Si vous choisissez de continuer la spécialité HGGSP en terminale, la spécialité sera évaluée lors des épreuves de spécialités de terminale. L’évaluation se compose de 2 parties : une épreuve écrite et une épreuve orale, chacune ayant un coefficient de 8 (donc un total de 16 pour la spécialité HGGSP). 

 

  • L’épreuve écrite : Elle se compose de deux parties. La première une dissertation et la deuxième une étude critique de documents. Chacun des exercices est noté sur 10 points.
  • L’épreuve orale : l’objectif de cette épreuve est de répondre de façon construite à une question de cours pendant 10 minutes. Par la suite un échange avec le jury aura lieu pendant 10 autres minutes pour rebondir sur vos propos.

6 - Bien préparer sa spécialité HGGSP

Pour réussir la spécialité Histoire Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques pas de secret la maîtrise et la connaissance du cours est essentielle ! Pour ça ne prenez pas de retard dans vos cours, faites vos fiches et apprenez les notions importantes au fur et à mesure. Mais pour briller dans cette matière, connaitre votre cours ne suffira pas. Soyez au courant de l'actualité et lisez la presse régulièrement. Apprenez également à reproduire des cartes et des schémas. Même si ce n’est pas demandé explicitement dans vos dissertations, cela vous permettra de faire la différence !

Si vous souhaitez d’autres conseils pour bien préparer cette spécialité, nous vous invitons à regarder le replay de notre conférence  Réussir la spécialité Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques (HGGSP)” : 

 

 

Pour un accompagnement personnalisé en vue d’une progression et/ou un perfectionnement en Histoire Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques , nous organisons plusieurs fois par an des stages de remise à niveau en HGGSP pour les élèves de première et de terminale.

Retrouvez le programme des stages de première ici : https://www.pge-pgo.fr/stages-intensifs-classe-de-premiere/

Retrouvez le programme des stages de terminale ici : https://www.pge-pgo.fr/stages-intensifs-classe-de-terminale/

 

Réussir le concours Sciences Po Bordeaux

Sciences Po Bordeaux est l’un des IEP de province les plus demandés et les plus sélectifs : chaque année, entre 4000 et 5000 candidats tentent leur chance mais seuls un petit nombre, moins de 300, intègre finalement l’IEP Bordelais

Vous souhaitez rejoindre Sciences Po Bordeaux à la rentrée prochaine, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?  Continuez à lire cet article car vous êtes au bon endroit !

 

LA REFORME DU CONCOURS D'ENTREE SCIENCES PO BORDEAUX

Une nouvelle procédure d’admission 

Depuis 2020 et son arrivée sur Parcoursup, Sciences Po Bordeaux a dû revoir le fonctionnement de son admission. Ainsi, les traditionnelles et très redoutées épreuves écrites laissent place à un nouveau format en trois étapes. Vous en apprendrez plus sur ces différentes épreuves dans les prochaines lignes !

 

Diversifier les profils au sein de l’école

Avec cette réforme, l’IEP Bordelais entend atteindre de nouveaux objectifs. En abandonnant les épreuves écrites au profit d’une première sélection sur dossier, Sciences Po Bordeaux souhaite redonner de la valeur au parcours scolaire du lycéen et au baccalauréat, ainsi que favoriser la diversité des profils et des origines sociales des étudiants admis.

 

COMMENT S’INSCRIRE AU CONCOURS


Depuis 2020, Sciences Po Bordeaux a rejoint la plateforme Parcoursup pour recruter ses étudiants de première année. Ainsi, pour candidater à l’IEP Bordelais, il vous faudra respecter le calendrier défini par Parcoursup, qui est le suivant :

Du 20 janvier au 29 mars : inscription sur Parcoursup, saisie du vœu “Sciences Po Bordeaux”  et motivation du projet.

Jeudi 7 avril : date butoir pour fournir les éléments demandés par Sciences Po Bordeaux, finaliser le dossier et confirmer ce vœu.

Du 25 avril au 6 mai : entretien oral pour les candidats admissibles, soit à Sciences Po Bordeaux, soit dans des lycées partenaires de la région Nouvelle-Aquitaine, suivant le lieu de domiciliation.

Jeudi 2 juin : les candidats ayant passé un entretien oral savent s’ils sont admis ou non à Sciences Po Bordeaux. 

QUELLES SONT LES MODALITÉS D'ADMISSION AUJOURD'HUI A SCIENCES PO BORDEAUX ?

La procédure d’admission de Sciences Po Bordeaux a donc changé depuis la réforme et la suppression des épreuves écrites. Dorénavant, il faudra que les candidats arrivent à se démarquer sur trois types d’épreuves, répartis dans deux catégories différentes. Dans un premier temps, il y a l’admissibilité avec l’examen des notes du lycéen. Si les résultats sont jugés suffisamment convaincants, le candidat est invité à passer les épreuves d’admission, qui comprennent un examen qualitatif du dossier du lycéen ainsi qu’un entretien oral

A l’issu de ces épreuves, une moyenne pondérée est calculée comme il suit :

  • L’examen des notes du lycéen compte pour 40% de la note finale.
  • L’examen qualitatif du dossier du candidat compte pour 20% de la note finale.
  • L’entretien oral compte pour 40% de la note finale.

Revenons maintenant en détail sur chacune de ces épreuves !


L’examen des résultats du lycéen

La phase d’admissibilité ne comporte aucune épreuve à proprement parler. Il s’agit d’un examen des notes obtenues par le candidat au cours de son parcours au lycée. Ces notes sont examinées par l’algorithme de Parcoursup, qui examine uniquement les notes, pas les appréciations laissées par les professeurs sur les bulletins scolaires. Ces dernières sont évaluées durant la phase d’admission, si les résultats du lycéen sont jugés suffisants pour y accéder. 

Les notes prises en compte par les examens sont celles des trois trimestres de Première et des deux premiers trimestres de Terminale dans les matières suivantes : Histoire-Géographie, LV1, LV2, enseignements de spécialité, Français et Philosophie.

Enfin, les résultats aux épreuves anticipées du baccalauréat de Français sont pris en compte, que ce soit le résultat de l’oral ou de l’écrit.

A l’issue de cette première phase d’admissibilité, les candidats retenus participeront à la phase d’admission. Généralement, ils sont au nombre de 800. Découvrez plus en détails cette seconde phase grâce aux paragraphes suivants !


Étude qualitative du dossier scolaire

La première épreuve de la nouvelle procédure d’admission de Sciences Po Bordeaux consiste en un examen qualitatif du dossier de candidature du candidat. Cette seconde phase vise principalement à appréhender sous des angles plus variés le profil d’un candidat, et pas uniquement sur l’excellence de ses résultats. 

De nombreux éléments sont pris en compte et analysés durant cette seconde épreuve du concours de l’IEP Bordelais :

  • Les appréciations des professeurs sur les bulletins disponibles sur Parcoursup ;
  • La fiche « Avenir » complétée ;
  • Le projet de formation motivé ;
  • La rubrique « Activités et centres d’intérêt » de Parcoursup ;
  • La copie d’un devoir sur table rédigé et noté au lycée, choisi par le candidat et visant à démontrer ses capacités rédactionnelles. Ce devoir doit être choisi parmi ceux réalisés en français, philosophie, histoire-géographie ou enseignements de spécialité.


L’entretien oral

La deuxième épreuve de la phase d’admission consiste en un entretien oral d’une durée de vingt minutes, face à un jury composé de deux personnes

Cette épreuve compte pour près de la moitié de la note finale (40%) car elle permet au jury de mieux comprendre qui est le candidat et à vérifier le fondement de la motivation à intégrer Sciences Po Bordeaux. 

Il est attendu du candidat qu’il démontre son intérêt pour les enseignements de l’IEP Bordelais, qu’il est capable d’apporter quelque chose à l’école, qu’il mette en valeur ses expériences, ses centres d’intérêts et d’une manière générale, qu’il explique en quoi poursuivre sa scolarité après son lycée à Sciences Po Bordeaux est un choix pertinent qui lui permettra de s’épanouir personnellement et professionnellement. 


COMMENT PREPARER LE CONCOURS SCIENCES PO BORDEAUX ?

Pour espérer réussir un concours, il faut avant tout le préparer. Mais comment faire ?

1-Obtenir de bons résultats au lycée

Vous l’aurez remarqué, les nouvelles modalités du concours de Sciences Po Bordeaux accordent une place inédite et d’une grande importance au parcours du lycéen puisque celui-ci compte en tout pour 60% de la note finale qui sert à classer les candidats à l’issue des trois épreuves pour déterminer ceux qui seront admis dans l’école.

Ainsi, pour favoriser votre réussite, il faut avant tout que vos résultats soient les plus élevés possibles au lycée, en Première comme en Terminale. Et dans ce cas précis, il n’y pas de secret : un travail sérieux, régulier et de qualité est clef.

Il est important de comprendre que si les résultats en eux-mêmes comptent, c’est aussi la progression qui est évaluée

Ainsi, même si vous jugez vos résultats passés faibles par rapport à ce que vous estimez nécessaire pour intégrer Sciences Po Bordeaux, ne vous découragez pas mais au contraire, redoublez d’efforts ! Vos résultats s’amélioreront et il y a des chances pour que cette progression ne passe pas inaperçue, cela pourrait vous aider à passer à la phase d’admission. 

Mais alors, que faire pour briller aussi durant cette seconde phase ?

 2-Bien préparer son dossier de candidature


Pour réussir à tirer son épingle du jeu lors de la phase d’admission, il est important d’avoir un dossier de candidature de grande qualité : même si l’examen qualitatif de ce dossier ne compte « que » pour 20% de la note finale, le négliger serait une grande erreur, qui pourrait vous être fatale !

Afin de préparer au mieux votre projet de formation motivé, il est important que vous preniez le temps de montrer en quoi intégrer Sciences Po Bordeaux vous permettra d’atteindre vos objectifs professionnels et constitue une poursuite d’étude cohérente après votre scolarité au lycée. De même pour la rubrique « activités et centres d’intérêt », il vous faut prendre du recul sur chacune de vos expériences et activités pour démontrer en quoi cela est un atout pour rejoindre l’IEP Bordelais.

Pour le choix de la copie d’un devoir sur table, n’hésitez pas à demander de l’aide à vos professeurs qui vous aideront à choisir la copie la plus pertinente pour ce dossier.

Enfin, n’oubliez pas qu’une partie du dossier de candidature repose sur l’appréciation des professeurs : c’est le cas des appréciations écrites sur vos bulletins et de la fiche « Avenir ». Pour mettre toutes les chances de votre côté, soyez sérieux, travailleurs et curieux en cours : c’est ce qui est attendu d’un étudiant de Sciences Po Bordeaux.

3-Faire une préparation au concours Sciences Po BORDEAUX

Contrairement à ce que peuvent s’imaginer certains candidats, la suppression des épreuves écrites ne rend pas l’intégration de Sciences Po Bordeaux plus facile, mais plus exigeante. 

Puisque le dossier scolaire du lycéen compte pour plus de la moitié de la note finale et que les notes obtenues en Première et Terminale conditionnent votre admissibilité, il est absolument vital que vos notes soient les meilleures possibles tout au long de ces deux années… mais ce n’est pas toujours évident ! PGE-PGO vous aide à donner le meilleur de vous-même vous proposant l’accès à une plateforme sur laquelle vous trouverez d’excellents cours et des aides méthodologiques.

Une fois déclaré admissible, il faut réussir à intégrer ! C’est aussi pour quoi PGE-PGO vous accompagne, aussi bien la constitution de votre dossier scolaire que dans la préparation à une épreuve très peu travaillée au lycée et pourtant d’une grande difficulté, l’entretien oral. 

Avec la prépa PGE-PGO, d’excellents professeurs et des tuteurs qualifiés vous aideront à vous préparer au mieux de sorte que vous puissiez briller au concours de Sciences Po Bordeaux et intégrer cette école très sélective.

QUELS SONT LES ALTERNATIVES A SCIENCES PO BORDEAUX ?


Si la formation proposée par Sciences Po Bordeaux vous intéresse mais que vous n’êtes pas certains de réussir à intégrer ce prestigieux IEP, des alternatives pourraient vous intéresser. 

Les Instituts d'Etudes Politiques (IEP)


Si c’est la reconnaissance conférée à la formation offerte par Sciences Po Bordeaux sur le marché du travail, alors la meilleure alternative pour vous réside certainement dans les autres IEP. En effet, dans leurs esprits, les formations dispensées dans les autres IEP sont relativement proches de celles proposées à Sciences Po Bordeaux et ces établissements jouissent également d’une bonne reconnaissance.

Certains des autres IEP sont également plus accessibles que Sciences Po Bordeaux, ce qui pourrait jouer en votre faveur si vous estimez que vos résultats scolaires pourraient être faibles pour intégrer l’IEP Bordelais.

 

Les Licences à l'Université


Si c’est l’aspect pluridisciplinaire de la formation offerte par Sciences Po Bordeaux, alors la meilleure alternative pour vous, à part les IEP, réside certainement dans des facultés comme Paris-Dauphine ou la Sorbonne

La solide formation en sciences sociales, le renom ainsi que l’important réseau des anciens de ces établissements vous garantissent une bonne reconnaissance sur le marché du travail.

 

Les formations juridiques


Si vous pensez à intégrer Sciences Po Bordeaux pour les formations offertes dans le secteur juridique, n’hésitez pas à regarder aussi ce que proposent les facultés de droit. Les carrières dans le secteur juridique peuvent être proche que vous sortiez de l’IEP Bordelais ou d’une faculté de droit, alors renseignez-vous !  

Voilà, vous savez désormais comment fonctionne le processus d’admission de Sciences Po Bordeaux. Vous le constatez, la réforme du concours demande un travail régulier afin de se construire un bon dossier, mais soyez certain que le jeu en vaut la chandelle. Et si vous avez besoin d’aide pour intégrer Sciences Po Bordeaux, vous pouvez toujours compter sur la prépa PGE-PGO !

Tout savoir sur la spécialité mathématiques (programmes, débouchés, épreuves, préparation)

La spécialité mathématiques est l’une des spécialités les plus prisées du nouveau baccalauréat. En 2019, 69% des élèves de premières ont choisi cette spécialité.

Mais pourquoi choisir la spécialité maths ? Pour quel profil ? Quels sont les débouchés ? Quel est le programme ? PGE PGO vous livre son analyse sur la spécialité mathématiques

Pourquoi choisir la spécialité mathématiques ?

Pour les débouchés

Si vous souhaitez suivre des études scientifiques (ingénieurs, médecine, CPGE, licence de biologie...) il est indispensable de prendre la spécialité mathématiques.

Si vous ne savez pas encore quelles études faire après le bac, choisir la spécialité maths est une bonne option car elle permet de ne pas se fermer de porte et de pouvoir choisir la quasi-totalité des études après le bac.

Si vous savez déjà que les maths ne seront pas nécessaires pour la suite de vos études et que votre niveau en mathématiques est faible en seconde, prendre cette spécialité n’est pas une obligation, cela risquerait même de faire baisser votre moyenne et donc la qualité de votre dossier.

Car les maths apportent une base pour les autres matières scientifiques

La spécialité mathématiques permet de travailler la logique, le raisonnement et de développer son esprit critique. Ces capacités vous serviront à mieux appréhender les autres matières présentes pour le baccalauréat ! En effet, les mathématiques vous donneront les outils indispensables pour comprendre la physique, la chimie, la biologie, l’économie. Nous vous conseillons donc de prendre la spécialité mathématiques si vous choisissez d’autres matières scientifiques.

A quel type de profil s’adresse la spécialité maths ?

La spécialité mathématiques s’adresse à ceux qui aiment chercher des solutions, réfléchir, élaborer des stratégies. Il est conseillé d’avoir des aptitudes en la matière pour prendre cette spécialité. Le niveau est assez élevé, il est donc essentiel d’aimer les mathématiques afin de s’épanouir dans cette spécialité et ne pas perdre sa motivation.

Ne prenez pas la spécialité mathématiques seulement parce que cette spécialité ne ferme pas de porte. Si votre niveau est trop faible, il risque de vous pénaliser dans l'obtention de votre bac mais aussi pour la constitution de votre dossier.

La spécialité maths pour quels débouchés ?

Si vous visez une de ces voix, la spécialité mathématiques est fortement recommandé :

  • CPGE scientifiques (MPSI, PCSI, BCPST)
  • Écoles d’ingénieurs
  • Études scientifiques ( licence de chimie, physique, maths…)
  • PACES
  • ENS
  • CPGE commerciales (ECG)
  • CPGE littéraire (B/L)
  • Écoles de commerce
  • IEP
  • STAPS
  • Licences d’économie/ sociologie

Spécialité maths : Le programme

En classe de Première

  • Le programme l’année de Première tourne autour de 5 axes :
  • Algèbre
  • Analyse
  • Géométrie
  • Probabilités et statistiques
  • Algorithme et programmation.

Les mathématiques représentent en classe de première 4 heures par semaine en plus de l’enseignement scientifique obligatoire. Retrouvez ci-dessous le programme détaillé de la spécialité mathématiques en première.

En classe de Terminale

Le programme l’année de Terminale lui tourne autour de 4 axes : Algèbre et géométrie Analyse Probabilités Algorithme et programmation. Les mathématiques représentent en classe de terminale 6 heures par semaine en plus de l’enseignement scientifique obligatoire. Retrouvez ci-dessous le programme détaillé de la spécialité mathématiques en terminale.

Les options

Vous avez également la possibilité d’ajouter l’option mathématiques expertes durant 3h par semaine qui s’ajoutent au 6h de spécialité maths (vous aurez donc 9h de maths par semaine) afin de devenir expert en la matière. Cette option demande un bon niveau de mathématiques et elle est plutôt destinée aux personnes qui s'orientent vers des CPGE ou des licences de mathématiques. Si vous avez arrêté les mathématiques en classe de terminale vous avez quand même la possibilité de continuer la matière en choisissant l’option mathématiques complémentaires. C’est une option de 3h par semaine qui s’adresse majoritairement aux élèves ayant suivi la spécialité maths en première (même si elle n'exclut pas les autres). Cette option est une bonne alternative aux étudiants souhaitant réduire les maths mais ne pas les supprimer totalement. Les deux options sont évaluées en contrôle continu et leurs poids est donc assez faible dans la note finale du baccalauréat. Cependant elles peuvent représenter une grande plus-value à votre dossier scolaire.

Spécialité maths : Les épreuves au bac mathématiques

L’épreuve de maths en 1re

Si vous faites le choix de ne pas poursuivre la spécialité mathématiques en terminale, elle sera donc évaluée l’année de première. Les mathématiques auront donc un coefficient 5. L’épreuve dure 2h et elle est composée de deux à quatre exercices. Ces exercices abordent la totalité du programme de Première. Chaque exercice est noté entre 5 et 12 points.

L’épreuve de maths en terminale

Si vous choisissez de garder la spécialité mathématiques en terminale, l'évaluation de la spécialité se réalisera donc en juin de l’année de terminale, durant les épreuves finales. Dans ce cas, les mathématiques auront un coefficient 16. L’épreuve a une durée de 4h et comporte trois à cinq exercices indépendants qui portent sur plusieurs thèmes du programme, « à l’exception des sections suivantes du programme de spécialité de terminale : fonctions sinus et cosinus ; calcul intégral ; concentration, loi des grands nombres » indique le bulletin officiel de l’éducation national. Chaque exercice est noté entre 4 et 8 points.

Bien préparer sa spécialité mathématiques

Pour bien préparer sa spécialité mathématiques, la première étape est de bien assimiler le cours. Commencez par relire votre cours et le comprendre. Une fois cette étape réalisée nous vous conseillons de réaliser des fiches résumé pour chaque chapitre. Elle vous permettra de rassembler les notions et les formules importantes du chapitre. Une fois que le cours est bien assimilé vous pouvez passer aux exercices. En premier lieu, refaite les exercices vus en cours pour bien assimiler la méthode de résolution puis faite ensuite les autres exercices donnés en classe ou ceux dans les manuels. Même si c’est au brouillon, rédigez complètement l’exercice en détaillant toutes les étapes de votre réflexion, comme si vous alliez rendre l’exercice. Avec cette méthode vous allez comprendre où sont vos erreurs et comment progresser. Retrouvez ci-dessous notre conférence qui explique en détails comment réussir la spécialité mathématiques :

 

https://www.youtube.com/watch?v=vcU9Bf_ADd8&t=284s

Si vous souhaitez un accompagnement personnalisé pour une progression et/ou un perfectionnement en spécialité mathématiques, nous organisons plusieurs fois par an des stages de remise à niveau en mathématiques pour les élèves de première et de terminale.

Retrouvez le programme des stages de première ici : https://www.pge-pgo.fr/stages-intensifs-classe-de-premiere/

Retrouvez le programme des stages de terminale ici :   

https://www.pge-pgo.fr/stages-intensifs-classe-de-terminale/

01 87 66 00 50 / 06 66 89 62 63
contact@prepagrandesecoles.fr

TéMOIGNAGES

J’ai suivi la formation top5, et suis entièrement satisfait. Ma formation était complète, avec un grand suivi, et beaucoup de bonne humeur et de plaisir à former de la part des intervenants. Cette formation m’a permis de décrocher l’emlyon, mon objectif principal.

— Benjamin GRANGE (emlyon)

Je souhaiterais remercier l’ensemble de l’équipe PGE PGO. Vous m’avez véritablement aidé et accompagné dans ma préparation aux concours d’entrée en école de commerce post bac.

— Romain Durant (ESSCA)

Merci beaucoup pour votre préparation d’une très grande qualité. Elle m’a donné des conseils essentiels pour réussir. 

— Anabelle Seguret (Sciences Po Paris)

Cette année était plutôt compliquée, dû au stress. J’ai pu grâce à PGE-PGO me confronter aux concours pour mieux me préparer. Je tiens à remercier tous les professeurs qui nous ont accompagnés.

— Coline Dutartre (Sup’Biotech, concours Advance)

Merci à PGE PGO et ses professeurs merveilleux et passionnés pour cette préparation de qualité qui m’a motivé même chez moi à tout donner pour réussir les concours

— Julien Meli (IESEG)

Merci beaucoup pour vos conseils et astuces pour les écrits ou les oraux ! Je n’aurais pas eu ces superbes résultats sans PGE ! Il y avait une entraide entre les étudiants et l’équipe était bienveillante et toujours disponible !

— Laetitia Pereira (emlyon BS)

Les préparations de l’écrit et de l’oral ont été géniales dans le sens où elles ciblent parfaitement ce que demande les écoles.

— Edouard le Barazer (EDHEC)

Merci beaucoup pour cette année qui m’a permis de réussir dans ce que je souhaitais mais qui m’a également permis de prendre confiance en moi ! 

— Constance Cabibel (Grenoble EM)

Excellente formation, excellent entraînement, une équipe pédagogue et à l’écoute ! Merci pour le soutien et le professionnalisme !

— Margot Lautard (PSB)

J’ai fait PGE PGO pour préparer SciencesPo Paris, et j’ai trouvé la prépa géniale ! Les profs sont vraiment passionnés, les cours sont supers autant sur la méthode que sur le fond. Il y a un accompagnement personnalisé.

— Naoufel Debeche (Sciences Po Paris)

Cours précieux pour les écrits comme pour les oraux.

— Hugo Hazon (EDHEC)

Merci à PGE PGO grâce à qui j’ai pu intégrer Grenoble avec un joli 20 à l’oral 😁

— Thomas Bodart (Grenoble EM)

Les stages PGE PGO m’ont permis de découvrir les concours et de les travailler dans chaque discipline. La réussite des étudiants est réellement prise au sérieuse. Les professeurs étaient très agréables et c’était important pour eux de nous expliquer chaque point de cours. Ces stages m’ont permis d’obtenir l’école d’ingénieur de mon choix. Merci à eux !

— Mathilde Vert (ESEO, concours Puissance Alpha)

Excellent staff et accompagnement, intégration à l’EM Lyon à l’issue de celle-ci.

— Léonard Racon (emlyon)

PGE-PGO m’a énormément servi pour obtenir mon école, c’est certain : sans, cela aurait été beaucoup plus difficile d’obtenir mes concours. Les cours sont de qualité et il y a de très bons encadrants.

— Tanguy Morisseau (ESSCA)

Merci pour la qualité de votre préparation qui m’a permis d’être acceptée à Kedge BS, EM Normandie, ESCE, IPAG and ESSCA.

— Lou Bayle (Kedge BS)

Très bon suivi, j’ai eu l’EDHEC qui était mon 1er choix. Merci beaucoup, je recommande.

— Achille Paschos (EDHEC)