Retour

Raconter une expérience : 5 conseils pour donner envie au jury

L’objectif pour le jury, à travers l’entretien de motivation, est d’en apprendre plus sur le candidat qu’il a en face de lui. Il va ainsi interroger le candidat régulièrement sur les expériences vécues (expériences professionnelles, associatives, sports pratiqués, voyages…) par celui-ci et qui l’ont façonné. Chez le candidat, parler de ses expériences doit même constituer un objectif important de l’entretien. Mais trop, souvent les candidats ne sont pas préparer à cet exercice, semblent ne pas de connaître eux-mêmes et privent le jury d’informations importantes sur leur parcours. Voici 5 conseils pour briller lors du récit d’expériences vécues.

 Poser le contexte pour ne pas perdre le jury

Le candidat ne doit pas penser que le jury a vécu son expérience ! Poser le contexte avant de se lancer dans le récit est important pour que le jury puisse suivre. Rien de plus agaçant qu’un candidat qui ne prend pas soin de dire au jury quand est-ce que son expérience s’est déroulée, où ça, combien de temps cela a duré ou n’explicite pas des acronymes.

A l’inverse, un candidat qui prend le soin de contextualiser l’expérience au début pour ne pas perdre le jury, montre qu’il prend soin de lui et voit l’entretien de motivation comme un échange et non comme un monologue.

Il n’y a pas de petites expériences ! 

Que les candidats ne rêvent pas ! Un bon jury sait emmener un candidat sur le thème que lui souhaite. Il est naïf et même dangereux pour un candidat de se dire « Je ne parlerai pas de cette expérience en entretien car elle n’est pas importante pour moi ».

Il faut bien comprendre deux choses ici :

  •  L’expérience en soi intéresse moins le jury que ce que le candidat peut en sortir sur lui. Et il est tout à fait possible de sortir une qualité d’adaptation d’un baby-sitting de deux jours comme d’un stage en banque de 6 mois !
  •  L’attitude va énormément compter. Un étudiant qui se bat avec une expérience ancienne pour lui et peu importante va se valoriser par rapport à un candidat qui ne tente rien et dit simplement au jury que l’expérience est trop loin ou trop anecdotique pour lui (il y en a beaucoup !).

On ne raconte pas une expérience, on se raconte à travers une expérience.

Le candidat ne doit pas oublier un point essentiel : chaque question posée par le jury est un prétexte pour en apprendre plus sur lui. Ainsi, il doit à travers son récit, apprendre des choses au jury sur lui. Un bon candidat, une fois le récit de l’expérience terminée, prend du recul et montre au jury en quoi cette expérience lui a apporté telle qualité, a permis de corriger tel défaut, etc… Ainsi, il doit éviter les discours impersonnels et ne pas répéter les « on », « nous », « ils » ; mais bien privilégier les « je » (sans en abuser pour ne pas paraître mégalo !).

Il est important de comprendre que finalement l’expérience intéresse moins le jury que ce que cela dit de lui ou ce que cela a développé chez lui.

Une expérience est composée d’une multitude de mini-expériences

On ne peut raconter 10 ans de tennis par une phrase générale ! Le grand écueil des candidats et de penser que chaque expérience a été uniforme, et cela donne finalement des discours très vagues, qui peuvent paraitre « hors-sol ».

Un bon candidat est un candidat qui arrive à trouver et raconter (se raconter à travers) toutes les mini-expériences (presque des anecdotes) qui ont façonné la grande expérience. Par exemple, si un candidat raconte ses 5 années en tant que professeur particulier de mathématiques, il peut évoquer son premier cours et la préparation de celui-ci, une grande réussite qu’il a eu avec un étudiant, une prise d’initiative qu’il a prise pour changer de méthode pédagogique un jour, un étudiant qui a finalement redoublé malgré les cours dispensés… Et toutes ces mini-expériences apprendront finalement des choses différentes sur lui au jury.

Ainsi, séquencer une expérience en plusieurs mini-expériences permet au candidat d’apporter plus d’informations sur sa personnalité au jury.

Faire des liens avec le futur

      Il s’agit ici de quelque chose de très rare mais de très valorisé par le jury que nous travaillons énormément avec nos étudiants au sein de PGE-PGO. Comme évoqué précédemment, prendre du recul sur ses expériences et apprendre quelque chose au jury à travers une d’entre elle est bien évidemment valorisé. Mais un candidat qui ancrera la qualité qu’il met en avant dans le futur rassure le jury fortement sur sa candidature.

      Un bon candidat est un candidat qui en parlant d’une expérience, sort une qualité (ou un défaut corrigé) et montre au jury, en prenant une situation future concrète, en quoi cette qualité lui sera utile plus tard (ex : de la prise d’initiative lors d’un premier stage, ou de la persévérance pour trouver ses sponsors pour son association…). A travers ces liens avec le futur, il rassure le jury sur sa réussite en école et en entreprise et convainc ainsi plus facilement celui-ci !

Par Robin Morth, Directeur Opérationnel de PGE-PGO et membre de jurys de concours dans plusieurs écoles de commerce.

01 87 66 00 50 / 06 66 89 62 63
contact@prepagrandesecoles.fr

TéMOIGNAGES

J’ai suivi la formation top5, et suis entièrement satisfait. Ma formation était complète, avec un grand suivi, et beaucoup de bonne humeur et de plaisir à former de la part des intervenants. Cette formation m’a permis de décrocher l’emlyon, mon objectif principal.

— Benjamin GRANGE (emlyon)

Je souhaiterais remercier l’ensemble de l’équipe PGE PGO. Vous m’avez véritablement aidé et accompagné dans ma préparation aux concours d’entrée en école de commerce post bac.

— Romain Durant (ESSCA)

Merci à PGE PGO et ses professeurs merveilleux et passionnés pour cette préparation de qualité qui m’a motivé même chez moi à tout donner pour réussir les concours

— Julien Meli (IESEG)

Merci beaucoup pour vos conseils et astuces pour les écrits ou les oraux ! Je n’aurais pas eu ces superbes résultats sans PGE ! Il y avait une entraide entre les étudiants et l’équipe était bienveillante et toujours disponible !

— Laetitia Pereira (emlyon BS)

Les préparations de l’écrit et de l’oral ont été géniales dans le sens où elle cible parfaitement ce que demande les écoles.

— Edouard le Barazer (EDHEC)

Merci beaucoup pour votre préparation d’une très grande qualité. Elle m’a donné des conseils essentiels pour réussir. 

— Anabelle Seguret (Sciences Po Paris)

Merci beaucoup pour cette année qui m’a permis de réussir dans ce que je souhaitais mais qui m’a également permis de prendre confiance en moi ! 

— Constance Cabibel (Grenoble EM)

Excellente formation, excellent entraînement, une équipe pédagogue et à l’écoute ! Merci pour le soutien et le professionnalisme !

— Margot Lautard (PSB)

J’ai fais PGE PGO pour préparer SciencesPo Paris, et j’ai trouvé la prépa géniale ! Les profs sont vraiment passionnés, les cours sont supers autant sur la méthode que sur le fond. Il y a un accompagnement personnalisé.

— Naoufel Debeche (Sciences Po Paris)

Cours précieux pour les écrits comme pour les oraux.

— Hugo Hazon (EDHEC)

Merci à PGE PGO grâce à qui j’ai pu intégrer Grenoble avec un joli 20 à l’oral 😁

— Thomas Bodart (Grenoble EM)

Excellent staff et accompagnement, intégration à l’EM Lyon à l’issue de celle-ci.

— Léonard Racon (emlyon)

PGE-PGO m’a énormément servi pour obtenir mon école, c’est certain : sans, cela aurait été beaucoup plus difficile d’obtenir mes concours. Les cours sont de qualité et il y a de très bons encadrants.

— Tanguy Morisseau (ESSCA)

Merci pour la qualité de votre préparation qui m’a permis d’être acceptée à Kedge BS, EM Normandie, ESCE, IPAG and ESSCA.

— Lou Bayle (Kedge BS)

Très bon suivi, jai eu l’edhec qui était mon 1er choix. Merci beaucoup, je recommande.

— Achille Paschos (EDHEC)