Retour

Les admissions parallèles en Bac+3 ont le vent en poupe !

Aujourd’hui, les entreprises cherchent de plus en plus de profils aux compétences variées et, pour répondre aux mieux à cette demande, les grandes écoles de commerce recrutent chaque année un nombre plus important de candidats issus de filières diverses par le biais des admissions parallèles. Les étudiants concernés sont les titulaires d’un diplôme bac+2 ou bac+3 et peuvent candidater aux meilleures écoles de commerce.

 

De plus en plus d’admissions à Bac+3 dans les écoles de commerce

 

Les élèves de classes préparatoires ne sont plus les seuls à pouvoir accéder aux grandes écoles de commerce. Même si elles restent la voie royale pour entrer dans les plus prestigieuses grandes écoles de commerce, ces dernières ouvrent de plus en plus de places pour des étudiants titulaires d’un BAC+3.

Au plus près des besoins des entreprises et conscientes de l’importance de la diversité des profils pour celles-ci, les grandes écoles augmentent chaque année les places consacrées aux admissions parallèles. A titre d’exemple, le concours Passerelle 2 a offert 1555 places en 2019, c’est 10 places de plus qu’en 2018. Notons aussi qu’en 6 ans, l’emlyon a considérablement augmenté son nombre de places passerelles. Cette année elle offrait 480 places, c’est trois fois plus qu’il y a 6 ans ! Les prépas ne sont donc plus majoritaires dans les diplômés de l’emlyon. Sur les 222 écoles membres de la CGE, 30 % des diplômés sont des admis sur titre ayant poursuivi leurs études après un bac+2 ou un bac+3.  Même si l’époque où toute la promotion sortait de « prépa HEC » (admission après deux ou trois ans de prepa) est révolue, les étudiants passés par les CPGE sont encore nombreux en comptabilisant les étudiants ayant effectué une classe préparatoire plus une année de licence.

 

Les avantages d’intégrer une école de commerce en Bac+3

 

Les doubles compétences, la diversité des qualités professionnelles et la flexibilité sont de plus en plus recherchées dans le monde du travail. L’école de commerce peut vous permettre de vous diversifier et de devenir multispécialiste plutôt que de se limiter à un seul domaine de compétence. Une école de commerce peut compléter parfaitement un cursus en bac+3 et rendre le CV d’un candidat beaucoup plus attractif aux yeux des employeurs.

Par ailleurs, les écoles de commerce permettent de se professionnaliser, d’acquérir des compétences opérationnelles très utiles sur le marché du travail. Vous pouvez acquérir ces compétences en vous investissant dans une ou plusieurs association(s) de l’école, au cours d’un stage ou d’une alternance en France ou à l’étranger.   Le titulaire d’un bac+3 qui par exemple a réalisé un cursus orienté scientifique et qui choisit de compléter ses études par un cursus dans une école de commerce ressort ainsi avec une double compétence professionnelle, qui fera toute la différence lors de sa recherche d’emploi.

Il est à noter qu’intégrer une école de commerce sans passer par la classe prépa ne désavantage pas un étudiant, il ne le met pas en retard par rapport aux autres qui en sortent. Les admis sur titre peuvent en effet bénéficier de cours pour se remettre à niveau en cas de besoin.

 

Des concours sélectifs qui nécessitent une réelle préparation

 

Bien évidemment, les candidats titulaires d’un bac+3 ne présentent pas le même concours que les étudiants qui ont effectué 2 ou 3 ans de classe prépa. Cependant, ils doivent aussi passer des épreuves très sélectives et exigeantes. 

 

Il existe deux types de concours :

 

Les grands concours communs ou banques d’épreuves qui donnent à l’étudiant la possibilité de tenter sa chance dans plusieurs écoles

 

  • Passerelle 2 est le concours d’accès à 10 grandes écoles de commerce : Télécom EM, Montpellier Business School, La Rochelle Business School, ICN Business School, Grenoble École de Management, ESC Troyes, ESC Clermont, EM Normandie, EDC Paris Business School, Burgundy School of Business (ex-ESC Dijon).

 

  • Tremplin 2, organisé par Ecricome, regroupe KEDGE Business School (Bordeaux et Marseille), NEOMA Business School (Reims et Rouen), Rennes School of Business et EM Strasbourg.

 

Les concours propres à certaines grandes écoles de commerce (Audencia Business School, ESCP Europe, Skema Business School, ESSEC Business School, HEC Paris et l’emlyon.

 

Quand l’étudiant aura fait son choix d’école de commerce et du ou des concours à passer, il devra tout mettre en œuvre pour réussir les différentes épreuves. Celles-ci comprennent :

  • Le Tage Mage, soit une épreuve écrite sous forme de QCM permettant d’évaluer les aptitudes verbales, la résolution de problèmes et le raisonnement logique.
  • Des épreuves d’anglais, un QCM pour Passerelle et Tremplin et le TOEIC pour les autres concours
  • Une épreuve de français, sous forme d’une synthèse de documents.
  • Une épreuve de type QCM sur une matière au choix, spécifiquement pour le concours Passerelle 2

 

Ces épreuves écrites se complètent par un entretien individuel où le candidat doit exposer son projet professionnel, et ses motivations pour intégrer l’école de commerce pour laquelle il a choisi de candidater. Il ne faut pas minimiser la difficulté de ces épreuves, qui sont souvent prises à la légère alors qu’elles nécessitent une réelle préparation.  Par exemple, la synthèse est une épreuve complexe des concours. Elle est souvent redoutée des étudiants parce qu’elle n’est pas pratiquée et qu’elle exige une solide culture générale pour pouvoir saisir les enjeux du dossier. De son côté, le Tage Mage nécessite aussi une bonne préparation même s’il reprend parfois des bases acquises au collège, il nécessite aussi d’accepter de se prêter au jeu de l’épreuve ! Par exemple, Robin Morth, Directeur Opérationnel de PGE-PGO et professeur de Tage Mage, commence toujours ses cours, pour dédramatiser la difficulté, par un exercice tombé au brevet des collèges de l’année passée qui pourrait tomber au Tage. Les étudiants ont du mal, et quand on leur dit que l’exercice est tombé au brevet, ils rigolent et se décomplexent vite !

Vous l’aurez bien compris, les admissions parallèles en Bac+3 (et bac+2) ont bel et bien le vent en poupe ! Mais attention, le nombre de places réservées aux admis sur titre augmente chaque année mais reste limité : il y a donc de la concurrence ! Une bonne préparation aux concours des écoles de commerce s’avère donc essentielle !

Nous espérons que cet article vous aura aidé à mieux comprendre les admissions parallèles, de prendre conscience la place croissante qu’elles prennent dans les admissions en écoles de commerce et de leur niveau de difficulté.

Si des interrogations subsistent, n’hésitez pas à nous contacter au 01 87 66 00 50, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions.

Découvrir nos préparations à Bac+2 et Bac+3.

01 87 66 00 50 / 06 66 89 62 63
contact@prepagrandesecoles.fr

TéMOIGNAGES

J’ai suivi la formation top5, et suis entièrement satisfait. Ma formation était complète, avec un grand suivi, et beaucoup de bonne humeur et de plaisir à former de la part des intervenants. Cette formation m’a permis de décrocher l’emlyon, mon objectif principal.

— Benjamin GRANGE (emlyon)

Je souhaiterais remercier l’ensemble de l’équipe PGE PGO. Vous m’avez véritablement aidé et accompagné dans ma préparation aux concours d’entrée en école de commerce post bac.

— Romain Durant (ESSCA)

Merci à PGE PGO et ses professeurs merveilleux et passionnés pour cette préparation de qualité qui m’a motivé même chez moi à tout donner pour réussir les concours

— Julien Meli (IESEG)

Merci beaucoup pour vos conseils et astuces pour les écrits ou les oraux ! Je n’aurais pas eu ces superbes résultats sans PGE ! Il y avait une entraide entre les étudiants et l’équipe était bienveillante et toujours disponible !

— Laetitia Pereira (emlyon BS)

Les préparations de l’écrit et de l’oral ont été géniales dans le sens où elle cible parfaitement ce que demande les écoles.

— Edouard le Barazer (EDHEC)

Merci beaucoup pour votre préparation d’une très grande qualité. Elle m’a donné des conseils essentiels pour réussir. 

— Anabelle Seguret (Sciences Po Paris)

Merci beaucoup pour cette année qui m’a permis de réussir dans ce que je souhaitais mais qui m’a également permis de prendre confiance en moi ! 

— Constance Cabibel (Grenoble EM)

Excellente formation, excellent entraînement, une équipe pédagogue et à l’écoute ! Merci pour le soutien et le professionnalisme !

— Margot Lautard (PSB)

J’ai fais PGE PGO pour préparer SciencesPo Paris, et j’ai trouvé la prépa géniale ! Les profs sont vraiment passionnés, les cours sont supers autant sur la méthode que sur le fond. Il y a un accompagnement personnalisé.

— Naoufel Debeche (Sciences Po Paris)

Cours précieux pour les écrits comme pour les oraux.

— Hugo Hazon (EDHEC)

Merci à PGE PGO grâce à qui j’ai pu intégrer Grenoble avec un joli 20 à l’oral 😁

— Thomas Bodart (Grenoble EM)

Excellent staff et accompagnement, intégration à l’EM Lyon à l’issue de celle-ci.

— Léonard Racon (emlyon)

PGE-PGO m’a énormément servi pour obtenir mon école, c’est certain : sans, cela aurait été beaucoup plus difficile d’obtenir mes concours. Les cours sont de qualité et il y a de très bons encadrants.

— Tanguy Morisseau (ESSCA)

Merci pour la qualité de votre préparation qui m’a permis d’être acceptée à Kedge BS, EM Normandie, ESCE, IPAG and ESSCA.

— Lou Bayle (Kedge BS)

Très bon suivi, jai eu l’edhec qui était mon 1er choix. Merci beaucoup, je recommande.

— Achille Paschos (EDHEC)